Comment vivre de son art quand on est sculpteur

PARTAGER

Comment vivre de son art quand on est sculpteur ? C’est LA question qui peut hanter bien des nuits (les vôtres ?).

En effet, il est compliqué pour de nombreux artistes de savoir comment gagner de l’argent grâce à leur art, aussi bien en début d’activité qu’après plusieurs années de pratique acharnées.

Nous verrons donc dans cet article quelle est la plus grande crainte des sculpteurs, quel est leur plus grand problème actuel (qui n’est pas à mon sens l’argent), et je vous parlerais enfin de LA solution qui va tout changer pour votre art et votre activité (si si).

Vous êtes sculpteur et ce métier représente tout pour vous ?

On peut même parler de passion.

Vous aimez le contact avec la matière, matérialiser vos idées, et vous n’êtes jamais aussi heureux que quand vous vous retrouvez seul dans votre atelier à créer.

Les heures s’envolent et vous ne vous sentez jamais aussi épanoui que pendant ces moments là.

Imaginez si votre vie entière pouvait être ainsi :

Vous lever tous les matins dans le seul but de sculpter, en toute liberté, tout en vivant confortablement de votre art. 

Cette vie serait idyllique n’est-ce pas ?

Malheureusement, ce doux rêve n’est pas encore à l’ordre du jour :

Malgré tous vos efforts, vous ne vivez pas de votre art confortablement.

Vous avez l’impression d’être né pour sculpter et on vous en empêche.


Au lieu d’avoir l’esprit tourné vers de nouveaux projets excitants, ce dernier est accaparé par le stress et la recherche constante de solutions pour améliorer vos fins de mois. Cette quête de l’argent est sans fin et usante.


Car c’est un fait : l’argent est le nerf de la guerre d’une vie d’artiste.


Son absence devient alors un véritable poison qui contamine tout sur son passage : votre moral, vos projets, votre santé, votre famille, vos nuits.


Et cela vous amène invariablement vers votre plus grosse crainte :

La crainte de devoir mettre fin à votre activité si votre situation ne s’améliore pas.

Alors, comment pouvez-vous vous prémunir de ces conséquences ? Comment pouvez-vous mieux vivre de votre activité ?

  • En serrant les dents jusqu’à ce que le ciel s’ouvre (enfin) ? Malheureusement avoir de la chance n’est pas quelque chose que l’on contrôle. On peut toujours espérer rencontrer LA bonne personne, faire LA sculpture dont tout le monde va parler, être sélectionné dans LA grande exposition, mais ne serait-il pas temps de changer de stratégie tant qu’il est encore temps, et d’être enfin aux commandes du changement ?
  • En travaillant votre présence sur internet ? C’est généralement les conseils qu’on lit partout : trouver enfin vos prochains clients grâce à une meilleure utilisation des réseaux sociaux et du référencement sur Google. Sur le papier c’est une très bonne idée. Mais vous allez mettre des mois (voire des années) à en récolter les fruits, sans compter le temps qu’il vous faudra pour vous former et bâtir votre stratégie. Du temps passé toujours au détriment de votre art.
  • En embauchant quelqu’un pour vous aider ? Vous détestez l’administratif ? la promotion ? internet ? l’ordinateur ? Pourquoi ne pas tout confier à quelqu’un après tout ? L’idée paraît intéressante, mais il vous faudra payer cette personne. Et si vous avez déjà du mal à vous payer vous-même, comment pourrez-vous faire les investissements nécessaires pour embaucher quelqu’un ?
  • En prenant un emploi alimentaire ? Trouver un emploi vous permettra de retrouver un équilibre financier, mais l’argent sera au détriment du temps que vous pourrez accorder à votre sculpture. En clair, vous échangez ce que vous avez de plus précieux : votre temps, contre de l’argent. Et espérer améliorer votre activité tout en disposant de moins de temps et davantage de fatigue est un pari impossible.

Et si vous regardiez plutôt vos difficultés sous un autre angle ?

Et si je vous disais que votre principal problème n’est pas dû à un manque d’argent ?

Imaginez-vous un instant cuisinier.

Vous n’arrivez pas bien à vendre votre soupe. Vous vous acharnez à travailler la recette, à saupoudrer davantage de ci et ça (promotion, réseaux sociaux), à rajouter ou retirer davantage d’ingrédients pendant des mois.

Quand vous pensez enfin avoir trouvé LA bonne recette, celle qui plaira et vous remettra à flots, vous ouvrez enfin votre restaurant pour en faire profiter le monde. Pourtant personne ne rentre.

La raison ? Votre restaurant est situé au Pôle Nord.

Mais le pire dans tout ça, ce n’est pas seulement le faible nombre de clients, c’est qu’il y a d’autres restaurants autour de vous ! D’autres cuisiniers affamés qui proposent la même soupe et luttent pour les mêmes clients !

Vous allez devoir vous battre encore et encore pour gagner voire conserver vos clients :  investir davantage, baisser vos prix, réduire la qualité de vos produits, et… ne jamais sortir la tête de l’eau.

Comment faire alors ? Continuer dans cette logique ?

Ou bien ne serait-ce pas le moment idéal pour chercher à évoluer sur un autre plan pour vous différencier ?

Naviguez dans l’Océan Bleu

Et si vous pouviez capitaliser sur vos compétences de sculpteur pour proposer une approche plus moderne qui vous ouvrirait de nouvelles perspectives professionnelles ?

Et si vous alliez là où la majorité de vos collègues ne vont pas ?

Ce que je vous dis n’est pas tiré de mon chapeau. W. Chan Kim et Renée Mauborgne ont très bien saisi ce concept dans leur livre best-seller : Stratégie Océan Bleu.

L’idée est née d’une analyse des plus belles réussites stratégiques de ces 15 dernières années. Pour mieux vivre de votre activité, les auteurs conseillent d’aller à la recherche de nouveaux espaces stratégiques inexplorés appelés “Océans Bleus” (à la différence de l’Océan Rouge qui représente la bataille concurrentielle sur des marchés existants).

Ce qui est génial avec ce concept, c’est qu’il est applicable dans de très nombreux domaines, y compris dans celui de la sculpture.

Aujourd’hui, beaucoup de sculpteurs sont fiers d’utiliser des méthodes traditionnelles (et c’est tout à leur honneur), mais trop peu s’intéressent aux nouvelles solutions technologiques, sûrement par peur d’altérer leur pratique ou par principe. Pourtant, ces dernières seraient d’une grande aide pour leur activité.

Et si utiliser ces outils technologiques, et donc intégrer l’innovation à votre pratique, allait vous permettre de naviguer dans l’Océan Bleu ?

Formation gratuite : Comment développer votre activité pour mieux en vivre grâce à la 3D

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce concept, je vous propose une formation gratuite : Comment développer votre activité de sculpteur traditionnel pour mieux en vivre grâce à la 3D.

Cette formation est composée de 7 jours de conseils gratuits par email et va vous enseigner comment la 3D va vous permettre de :

  • trouver plus de clients et ouvrir votre art à de nouvelles opportunités professionnelles
  • repousser vos limites créatives en donnant vie aux projets les plus fous
  • réduire vos coûts tout en multipliant le nombre d’oeuvres produites
  • projeter résolument votre activité dans l’avenir
  • et capitaliser sur ce que vous faites le mieux : sculpter

Loved this? Spread the word


À PROPOS DE L'AUTEUR

Je m'appelle Nicolas Delille, je suis artiste 3D et formateur du logiciel 3D.

J'aide les passionnés d'impression 3D, les sculpteurs traditionnels et les débutants curieux à prendre en main le logiciel 3D et à libérer leur créativité grâce à la sculpture 3D.

Nicolas Delille

Articles similaires

Comment vivre de son art quand on est sculpteur

En savoir plus
Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Inscrivez-vous à la newsletter !

Recevez toute mon actualité par email et sans spam : vidéos Youtube, tutos ZBrush, anatomie, impression 3D, modèles 3D et inspirations au programme !